Comment est née l'idée de la philo pour les enfants ?

Il y a 5o ans, Matthew Lipman et Ann Margareth Sharp, tous deux philosophes, eurent l’idée de présenter la philosophie de manière à ce qu’elle devienne une pratique accessible aux enfants, à la fois utile et agréable.

L’idée fondamentale est de créer « une communauté de recherche », en faisant réfléchir un groupe d’enfants à partir d’un texte qui pose des questions à portée philosophique. Diverses méthodes ont suivi depuis lors.

Ces méthodes ont pour objectif principal de permettre à l’enfant de développer sa pensée personnelle et d’apprendre à discuter avec les autres.

Présente dans 75 pays sur tous les continents, cette pratique permet d’entrevoir des changements importants dans le monde de l’éducation, visant la formation de la pensée.

Ayant suivi la formation SEVE 1, c’est essentiellement cette méthode que je pratique. Elle est agrémentée parfois d’histoires facilitant la réflexion ainsi que de petits jeux.

L’atelier combine deux pratiques différentes, mais complémentaires, à savoir la pratique de l’attention et la pratique du dialogue philosophique. L’atelier-type débute par 3 à 5 min de pratique attentionnelle, un exercice de concentration à soi centré sur la respiration, puis les participants sont invités à s’engager dans un dialogue philosophique à partir d’une question. L’échange est guidé de manière à stimuler une recherche collective, à travers laquelle les enfants peuvent apprendre à penser ensemble.

 

La pratique de l'attention (3 à 5 minutes)

Ci-dessous, un extrait du film de Cécile Denjean « Le cercle des petits philosophes » avec Frédéric Lenoir. Il a co-fondé la fondation SEVE (Savoir Ètre et Vivre Ensemble).

Fermer le menu